Le Château

Le Château du Gazin est situé sur la fameuse Rive Droite aux côtés des appellations Saint Emilion et Pomerol. Il se cache dans une superbe vallée qui entaille le plateau fronsadais et surplombe le cours de la Dordogne.

4523_105325985249_3955372_nConstruit en 1532, cette ancienne seigneurie produit déjà de grands vins grâce à son terroir d’exception. En 1715, sous l’impulsion d’Anne Bayard, le Château et les chais tels que nous les connaissons aujourd’hui sortent de terre. Seul le pigeonnier d’origine est conservé.

Le domaine est acquis en 1935 par Georges Robert, bourguignon d’origine. Démobilisé à Libourne à la fin de la guerre 14-18, il s’y installe. D’abord négociant en vin, il acquerra par la suite plusieurs propriétés dont le Château du Gazin. Son neveu Henri assure la suite à la fin des années 60.

En 2004, Georges-Antoine, alors âgé de 25 ans, reprend les rênes. Le domaine est alors mal en point et il faut relever de nombreux défis avec de faibles moyens. Pari tenu et le Château du Gazin produit désormais des vins constants, de qualité qui moissonnent, pardon vendangent les récompenses.

Mais la plus belle des récompenses vient de nos clients, chaque année plus nombreux et de leur compliments et encouragements.

 

Le vignoble

225385_10150254760280250_4526936_nLe Château du Gazin est planté de 30 hectares de vignes, 24 en Canon Fronsac et 6 en Fronsac.

La qualité du terroir du Château du Gazin vient de plusieurs facteurs :

-Un sol argilo calcaire sur banc de calcaire à astéries que l’on retrouve ensuite sur la cote de Saint Emilion

-Une exposition sud –est en coteaux favorisant l’ensoleillement des vignes tout en atténuant les fortes chaleurs de l’après midi

-Une régulation de l’apport hydrique dûe au sous sol et la pente.

-un climatiseur naturel grace à la proximité immédiate de la Dordogne

Le vignoble est constitué de :

  • 85 % de Merlot
  • 5 % de Cabernet Sauvignon
  • 5 % de Cabernet Franc
  • 5% de Malbec

L’age moyen des vignes est d’environ 35 ans. L’objectif de la restructuration est d’accroitre la part de Cabernet Franc.

Conduite du vignoble

Un important travail est fait sur les vignes. Mais il est inconcevable de n’accompagner que la plante sans prendre en compte les sols.

Les vignes portent un enherbement naturel. Les sols sont décompactés à l’automne.La taille est réalisé en Guyot simple. Elle est suivi d’un ébourgeonnage, notamment concernant les contres bourgeons.

L’effeuillage est réalisé chaque année pour aérer la zone fructifère et permettre aux grappes de « prendre le soleil ». Il ne concerne en général que le coté Levant mais il peut être effectué des deux cotés. Un éclaircissage est parfois réalisé pour diminuer le nombre de grappes.

 

Vinifications

La date des vendanges est prévue au plus près afin d’obtenir la maturité la plus juste.

IMG_7758Les parcelles sont toutes situées autour des chais. Le raisin peut ainsi être mis en cuve en moins de 30 minutes, ce qui évite son altération. La vendange est éraflée à 100% (les baies sont séparées de la rafle) puis convoyée sur une table de tri vibrante.

Les parcelles sont regroupées puis vinifiées selon leur maturité. Les remontages sont effectués en fonction de la qualité du millésime et du potentiel de chaque cuve. La cuvaison dure en général 20 jours. Un système de régulation de température nous aide dans la précision de notre vinification.